B-Boyz et ses burgers sans pain et sans gluten

by

B-Boyz - Captain B

Vous souvenez-vous des B-boys, ces danseurs hip-hop des années 80 ? Le nom de cette enseigne est un hommage à cette époque, dont sont fans Vince et Coco, propriétaires des lieux.

La déco… On replonge dans l’ambiance des années 80-90 avec la déco street art, murs en briques, vinyles et lecteurs à cassette. Je l’avoue, je ne suis pas vraiment fan des années 80 ni de la déco du lieu (originale, jusque dans les toilettes), mais le tout est cohérent avec le concept de « diner » américain.

Je suis allée chez B-Boyz une première fois l’année dernière, quand le restau s’appelait Captain B. J’étais intriguée par les burgers sans pain, proposés à côté des burgers classiques pour glutenophiles… J’avais goûté l’Aubergine Burger (16€) : une grosse aubergine grillée, de la viande 100% charolaise, mozzarella, pesto maison et la salade. Une découverte pleine de saveur, étonnante et bien plus digeste qu’un burger avec pain. Les pommes de terre sautées accompagnant le plat : croustillantes à souhait. Comme en atteste la photo ci-dessus, prise lors de ce 1er repas, le tout était très appétissant et équilibré. Mon amie Annabel avait pris la version « avocat » : l’Advocate Burger (16€). L’avocat remplaçant le pain, le burger s’était avéré moins facile à manger, mais bon.

B-boyz3J’y suis retournée récemment et quelques changements ont été opérés. A la carte, on trouve toujours les « Burgers sans pain » à côté des burgers glutenisés.

Les pommes de terre sautées ont été remplacées par des frites de légumes (très bonnes). Et il semble que les portions soient encore plus généreuses. C’est plus en phase avec l’esprit « américain » du lieu : portions gargantuesques dégoulinantes de fromage. Copieux et cela reste gourmand.

Si on ne veut pas de fromage, il suffit de demander : les burgers sont personnalisables à souhait, les intolérants au lactose sont donc les bienvenus !

B-Boyz2Autres burgers sans gluten, que je n’ai pas goûtés : le portobello (champignons), ou le burger galettes de pommes de terre. A la carte, est aussi proposé un burger veggie (avec steak de soja). Ils sont tous à 16€.

B-BoyzLes burgers classiques sont aussi proposés : pour les plus sensibles, possibilité de traces.

Les desserts ? Je n’avais plus faim, je n’y ai pas goûté. Mais il y a une option naturellement sans gluten : l’ananas rôti à la mousse exotique.

Verdict :  une adresse adaptée aux gros appétits, qui a l’avantage d’être ouverte le dimanche. Le service est gentil et chaleureux, à l’écoute des intolérances de chacun. L’avantage : fans de burgers classiques et intolérants peuvent venir manger ensemble. Idéal, aussi bien pour les midis affamés que pour les dimanches soirs où désoeuvré, on ne sait où aller manger…

Notre avis sur le burger de Paris-New York… c’est par ici. Et sur le burger vegan de Hank… c’est par là !

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *