75010

Paris-New York et ses burgers sans gluten à Paris !

by

Paris-New York, la célèbre adresse parisienne de burgers de qualité a lancé depuis 2 ans son burger sans gluten, « Le François ». Imaginé par le critique gastronomique François Simon (célèbre pour son style caustique, sa plume acérée et son goût exigeant), ce burger Gluten Free s’inspire de l’Asie avec sa recette légère et gourmande. N’étant pas un lieu 100% sans gluten, possibilité de traces…
« Le François » était le 1er burger sans gluten (11,60€) proposé ici : pain maison, (confectionné par Rachel herself, la star parisienne du cheese cake), viande de boeuf bio, avocat, grenade, citron confit, shiso. La réalisation de ce burger a été un vrai travail d’équipe. François Simon a imaginé la recette puis Rachel’s Cake et le Paris-New York ont élaboré le bun sans gluten. Pas moins de 12 tests plus tard, ils ont trouvé la recette pour faire un bun léger et moelleux à base de farine de maïs et de farine de riz.

Verdict : le bun est bon, brioché et très légèrement sucré. Jolie couleur dorée, texture moelleuse. La viande : très bonne est moelleuse, c’est une viande bio sélectionnée par la boucherie bretonne Le Ponclet. Les frites allumettes maison : croustillantes et savoureuses. Les plus : un burger sans gluten plein de bonnes intentions, avec des produits de qualité. La possibilité de commander des burgers classiques et sans gluten, ce qui contentera aussi bien les adeptes du sans gluten que les autres. Service plutôt sympa dans les 2 adresses où je suis allée. Les moins : parfois un peu bruyant. Et à certaines heures, notamment le soir, il faut parfois faire la queue.

NOTA BENE : Le burger Le François était à la carte jusqu’à récemment. Maintenant que la carte a changé, la bonne idée de Paris-New York : on peut personnaliser tous les hamburgers de la carte en demandant simplement qu’ils soient faits avec le bun sans gluten. La carte des hamburgers, c’est… par ici.

Les gourmandises sucrées ? Beaucoup sont sans gluten… mais toutes sont bourrées de lactose. Alors si on n’est pas réfractaire aux laitages, on commande crèmes glacées ou milkshakes (6,4 à 7,5€).

L’accueil est cool, détendu, sympa, pile poil en phase avec le concept new-yorkais du lieu ! ALORS, SUCCES OBLIGE, mieux vaut éviter LES HEURES DE POINTE.

Dernière excellente nouvelle : les 3 adresses parisiennes sont ouvertes 7 jours sur 7, été comme hiver !

Paris-New York. Trois adresses : 50 rue du Faubourg Saint-Denis 75010 – Dans le quartier Oberkampf : 96 rue Oberkampf 75011 – Dans le Haut Marais : 1 rue Perrée 75003. Chaque adresse a ses horaires spécifiques, à voir sur le site : Horaires

 

Manicaretti, escale italienne 100% sans gluten, rue de Paradis

by

Vous rêvez d’un petit coin d’Italie, façon trattoria, où les petits plats seraient faits avec amour, où les produits seraient bio, le tout 100% sans gluten ? Eh bien, ce lieu existe, au beau milieu de la rue de Paradis, qui se trouve être le paradis de la veggie et gluten free food !

Manicaretti – « bons petits plats cuisinés avec amour », en italien – a ouvert il y a à peine quelques semaines. Le lieu ne s’affiche pas gluten free, et pourtant, il est bien 100% sans gluten, aucun blé n’entrant dans la cuisine de l’antre de Vittoria. Car cette Italienne aux yeux bleus Méditerranée a été sensibilisée à la gastronomie « senza glutine » par le biais de sa nièce, coeliaque. Pour elle, Vittoria s’est appliquée à faire de bons petits mets à partir de farines alternatives. En l’occurrence, elle cuisine avec les farines de riz, maïs et sarrasin, poudre d’amande pour certains gâteaux… Le pain est fait maison (tout sarrasin ou riz-maïs) et toute contamination est évitée en cuisine.

On arrive dans ce petit lieu vers 12h30 et très vite, il se remplit car les salariés travaillant non loin de là se sont sans doute passés le mot : ici, on déguste une cuisine faite maison, saine et bio, et cela à un prix abordable. J’apprécie le principe : 2 formats possibles. La petite assiette pour les petites faims, à 7€, ou la grande assiette, à 11€. Pour cela, on a droit à un plat du jour, accompagné de légumes en salade, à la vapeur ou braisés. Quand j’y suis allée hier, 4 plats étaient proposés : polenta, mozzarella di buffala, aubergines. Lasagnes brocolis, pecorino. Risotto aux pousses d’épinards, carottes et parmesan. Ou rôti de veau au lait. Des plats mijotés maison qui, s’ils sont 100% sans gluten, comportaient tous, ce jour-là, du lait de vache.

J’ai opté pour les lasagnes, bonnes, texture moelleuse et fondante, et un assortiment de légumes. Un plat copieux, au point que je n’ai pas pris de dessert.

Pauline, l’amie qui m’accompagnait, ne pouvant manger de lactose, était un peu frustrée. Mais Vittoria s’est empressée de lui faire cuire une viande, du filet de veau, que Pauline a accompagné de légumes variés. Cela a donné une assiette généreuse, parfaitement paléo…

Nous n’avons pas goûté aux desserts. Mais le choix est grand. Gâteau au chocolat, tiramisu, tarte au citron, gâteau aux pignons

Pour résumé, une trattoria où l’on se sustente d’une cuisine maison saine et bonne, accueilli par Vittoria, souriante et spontanée. J’y ai apprécié les portions généreuses et le bon rapport qualité-prix. Je reviendrai pour goûter à la polenta, les gnocchis épinards-ricotta et la tarte au citron…

Manicaretti. 60 rue de Paradis 75010. Tél. 09.51.77.57. 30. Ouvert du lundi au jeudi de 8h30 à 17h30, vendredi de 8h30 à 16h30.

 

 

 

Café Mareva, spot 100% sans gluten ni lactose à République

by

Les gaufres salées à la patate douce : un délice !

Je vous parle aujourd’hui de mon dernier coup de coeur, le Café Mareva, découvert grâce à mon amie Chiara, du blog Baci di Dama living Gluten Free, qui m’a soufflé l’adresse. Il s’agit d’un spot 100% sans lactose ni gluten, un petit coffeeshop comme il en pousse de plus en plus à Paris. Pourquoi coup de coeur ? Parce que j’y ai mangé autre chose qu’un bol plein de légumes crus et cuits. Les cantines veggies, ça a du bon, mais je les trouve parfois ennuyeuses…

Au Café Mareva, je suis arrivée affamée vers 14h, je n’avais pas pris de petit déjeuner et j’avais grand besoin d’un plat rassasiant. J’ai opté pour LA spécialité maison : la gaufre de patate douce à l’avocat, avec supplément bacon. Sur la table arrive une jolie assiette, gaufre en forme de fleur surmontée d’avocat, de bacon, et de roquette. Hmmmm…. appétissant ! A la première bouchée, je suis conquise : ça a du goût, c’est moelleux et croustillant à la fois, la roquette apporte une petite note poivrée à l’ensemble ! J’adore ! Après cette gaufre copieuse, je n’ai plus faim, mais Mareva me propose gentiment de goûter à l’un des gâteaux maison.

Le Paris-Brest… très bon et pas trop sucré

Il faut dire que côté gâteaux, Mareva s’y connaît. Après avoir travaillé dans la finance, elle a passé son CAP de pâtisserie. Passionnée de sport (elle tient le blog Paris en forme), et intolérante au lait, elle a adapté et concocté des recettes 100% sans gluten ni lactose. Je goûte au Paris-Brest… pas mal du tout. La crème est aussi onctueuse que si l’on avait utilisé du lait de vache ! Il n’est pas trop sucré… Verdict : très bon. La tarte au citron est également réputée, mais je ne l’ai pas encore dégustée.

J’ai aussi goûté une bouchée de la gaufre au praliné maison… Un véritable délice ! Côté allergènes, donc, aucune farine de blé ni lait de vache ni tofu n’entre dans ce lieu. Le lait utilisé est un lait de soja onctueux, importé d’Israël (selon Mareva, il possède l’onctuosité des laits de vache).

L’accueil de Mareva est tout en simplicité et gentillesse. Le lieu pas très grand est accueillant. En semaine, la formule du midi est intéressante : 13,90€ plat + dessert. Et la très bonne idée : le week-end, on peut venir bruncher… en picorant ce qu’on veut à la carte. Autrement dit, inutile de payer un brunch à 30 euros, la carte est la même qu’en semaine !

Café Mareva – 38 rue du Faubourg du Temple 75011. Tél. 01.43.38.64.57. Ouvert du mardi au vendredi, du 8h30 à 19h30 et le samedi et dimanche de 10h30 à 19h30. Fermé le lundi.

 

NeoBento, savoureux restau japonisant dans le Haut-Marais…

by

NEO-BENTOBienManger pas cher, bon, sain, avec des options sans gluten et sans lactose dans le très chic et bobo 3e arrondissement de Paris (ou dans leur 2e adresse, rue Poissonnière dans le 10e), c’est possible ? Oui ! Pour ça, on va chez NeoBento. NeoBento, kezako ? Un joli restau à deux pas de la rue de Bretagne, à l’ambiance kawaï et japonisante (comme l’attestent les bentos, les baguettes, le logo gros matou et l’inspiration culinaire).

Le concept ? On vient ici déguster un menu complet et sain, tout ça dans une petite boîte compartimentée (un bento, quoi !) Et surtout, on compose son menu sur mesure (3 portions vitalité, une portion construction, 1 portion énergie et 1 portion plaisir): salades, soupes, riz, purée ou pâtes (demander si elles sont au blé ou au sarrasin), viande, poisson. Côté sucré, en général, un dessert sans gluten est proposé chaque jour (là encore, ne pas hésiter à demander) et les salades de fruits sont tout ce qu’il y a de plus frais. Pour les boissons, thé gratuit à volonté !

J’ai quant à moi opté pour un bento à 12,90 euros (j’ai remplacé le dessert par une salade, n’ayant pas envie de terminer mon repas par une note sucrée)… Les 6 petits compartiments de mon plateau étaient remplis de… Salade de choux-fleurs : croquante à souhait. Salade roquette-noix-raisins secs : goûteuse et très bien assaisonnée. Boulettes japonaises salées-sucrées conseillées par Thomas : excellentes. Soupe de brocolis, bonne. Salade de fèves : OK. Boules de purée, servies à la cuillère à glace : bonnes et idéales pour se rassasier, pas ces temps de grand froid.

NeoBentoBDPlateauVin

Les plus de NeoBento : le bento sur mesure, l’excellent rapport qualité-prix, le thé gratuit et à volonté (oui, dans le 3e, ça existe !), le service souriant, et le prix du bento 3 portions à 8,60 euros.

Le moins : aucun. Service aux petits soins.

On y va ? On n’hésite pas une seconde, en essayant d’éviter les heures de rush, succès oblige !

A noter pour les plus sensibles : possibilités de traces car certains plats et desserts contiennent du gluten.

Prix des bentos : 8,60 euros, 12,90 ou 15,30 euros.

NeoBentoPrix

 

NeoBento. 5 rue des Filles-du-Calvaire 75003 Paris. Métro : Filles-du-Calvaire. Tél : 09 83 87 81 86. Ouvert 7 jour sur 7 : Du lundi au samedi de 12h à 18h. Le dimanche de 12h à 16h30. Seconde adresse : 58 rue du Fg Poissonnière, 75010.

 

 

 

 

 

Ms Kiosk, halte sans gluten au Marché Saint-Quentin, Paris

by

MsKioskPresentation

En voilà un lieu original pour manger sans gluten ! Niché au coeur du Marché Saint-Quentin, sympathique marché couvert, situé à quelques encablures de la Gare de l’Est, Ms Kiosk a ouvert ses portes il y a un peu plus de 2 ans, en juin 2014, en toute discrétion. C’est le genre de petit restau sans prétention qu’on est content de découvrir. Tenu par Sonia, Polonaise, intolérante au gluten, et Marcus, ce lieu de 22 m2 vaut le détour pour toute personne en mal de mets simples et bons.  Car tout ici est fait maison, les plats, bien sûr, le pain (sans lactose, sans oeufs), et jusqu’à la mayonnaise.

MsKioskMenu2
Venue avec mon amie Agnès, nous avons commandé une galette jambon-fromage et un croque-monsieur. La galette, un peu différente des galettes bretonnes, est très bonne.

MS Kiosk Galette                                         Galette : 5,50 € ou bien formule Galette-Crêpe-jus bio : 10 €

MSKiosk Croque Monsieur
Le croque-monsieur… Agnès me fait remarquer qu’il ressemble aux « grilled cheese » américains, ces petits sandwiches diaboliques croustillants  et au bon goût de fromage fondu. C’est juste, ce croque-monsieur accompagné de salade est croustillant à l’extérieur, fondant à l’intérieur. Très bon, on ne se doute pas une seconde que ce pain de mie maison est sans gluten. Ici, les crêpes, quiches, gâteaux, tartes sont confectionnées avec de la farine de caroube, de sarrasin et de l’amidon de maïs.

MsKioskQUiche

Des options sans lactose, en salé comme en sucré, sont proposées chaque jour.

Mention spéciale au gâteau signature de la maison, la tarte au citron, sans lactose, (3,50€), très bonne ! Peu sucrée, la pâte à tarte est fine et la crème de citron parfaitement acidulée. La meringue qui la rehausse est croustillante à souhait. On sent que c’est fait avec amour ! Sonia prend soin de peaufiner ses recettes jusqu’à ce qu’elle soit parfaitement satisfaite de la teneur et du goût de ses gâteaux, quiches, tartes… Et ça se sent.

20150807_133242

Pour le brunch du week-end, servi samedi ET dimanche, là encore, les petits prix sont aux rendez-vous, les formules brunch vont de 7,50 à 17 €. Quiche, houmous maison, tapenade, on a le choix entre formules pour petits appétits et formule plus copieuse. De quoi ravir tout le monde.

Pour couronner le tout, l’accueil est super gentil. Sonia et Marcus sont vraiment adorables, accueillants, et toujours prêts à vous donner les détails que vous voudrez concernant la composition de leurs plats.
Sur réservation, possibilité de service traiteur, gâteaux d’anniversaire. Coin épicerie de produits sans gluten.
Prix : menu salade à 9€, formule galette-crêpe à 10 euros,  desserts entre 3,50 et 4€.

Détail important : l’adresse a rouvert depuis le 16 août !

MS KIOSK. 85 bis, boulevard Magenta. Marché de Saint-Quentin 75010 Paris. Métro : Gare de l’Est. Page Facebook. Tél : 06 59 42 07 99. Voir les horaires d’ouverture sur la page Facebook. Fermé le lundi

 

Où manger sans gluten le samedi à Paris…

by

Vous ne savez pas où manger le samedi ? Voici une petite liste non exhaustive des brunchs et lieux sans gluten du samedi…

Soya BrunchSoya – 20 rue de la Pierre Levée 75011

Sans doute mon brunch préféré ! Soya, Cantine bio, vegan et à 99% sans gluten a un savoir-faire sans pareil pour faire apprécier les saveurs végétales. Des couleurs, des saveurs, des bonnes odeurs, le tout pour un brunch à volonté : on se sert autant qu’on veut, le buffet est généreux… salades, houmous, cakes, gâteaux. Ca vaut vraiment le détour. Face au succès de la formule, (brunch à volonté à 27€) il est nécessaire de réserver !

KrügenBrunchLa crêperie Krügen 58 rue de la Fontaine-au-Roi 75011 propose de très bonnes galettes de blé noir (sarrasin) et d’authentiques produits bretons. A tester d’urgence, mais pour les plus sensibles, possibilité de contamination croisée !

ChambellandJuin2015Chambelland. 14 rue Ternaux 75011 Paris.

Ici, pas de brunchs, mais les formules sont bien moins chères qu’un brunch ! Le petit-déjeuner est possible du mardi au dimanche, avec Chambelline maison (pain sucré à l’eau de fleur d’oranger), accompagnée de beurre et de confiture, d’un jus de fruit pressé et d’une boisson chaude au choix à 8 euros. Mais vous pouvez savourer à l’unité des petits gâteaux entre 3 et 5 euros. Formule « Petit-déjeuner » à 8 euros tous les jours. Formule « Déjeuner » à 12 euros.

Bulliz-ElMouchachouBulliz 14 rue d’Hauteville 75010.

Ici, on mange de délicieuses gougères avec des garnitures originales. L’occasion de découvrir des sandwiches savoureux. Mon article sur Bulliz, par ici…

LulaDécorLula Lifestyle Shop… 216 rue Saint-Maur 75010 Paris… propose un brunch sans gluten tous les samedis. L’article sur le brunch de Lula Lifestyle Shop, c’est par ici… Brunch chez Lula Lifestyle Shop.

noglu-sans-gluten-take-away

Noglu. 16 passage des Panoramas. 75002 Paris. propose un brunch le samedi de 11h à 16h. Le prix : 27 euros. Les détails… par ici : Noglu.

 

IMG_2832

Thank You My Deer. 112 rue Saint-Maur 75011 Paris propose un brunch à petit prix : 22 euros et leur café latte est un délice… Les détails sur le brunch de Thank You My Deer… par ici : le brunch de Thank You My Deer.

MyFreeKitchenTartesFramboises

MyFreeKitchen, 1bis rue Bleue 75009 Paris, propose un brunch sans gluten tous les samedis, sur réservation, formule à 24 euros . Des détails… par ici…Brunch MyFreeKitchen.

BearsSandwichJuin2015

Bears & Raccoons, 21 rue Richard Lenoir 75011 Paris.

Ici, point de brunchs mais de très bons sandwiches sans gluten… ainsi que de très bons gâteaux… Des détails… par ici… Bears & Raccoons.

Et vous, quel est votre brunch préféré, le samedi ?

 

Le Bichat, la cantine bio de quartier pas chère à moins de 15 euros

by

Le Bichat2

Le Bichat la cantine bio pas chère au prix d’un ticket-restau

On ne vous présente plus Kevin Fassio, qui a collaboré à plusieurs reprises pour Gluten Free In Paris. Il tient un blog, Monsieur Style, où il prodigue de très bons conseils vestimentaires. Passionné de food et de nutrition, son style est drôle, personnel et sans langue de bois !

Les restos pas chers à moins de 15 euros sont rares sur Paris, la plupart du temps on s’en sort pour 20/25 euros par personne. C’est ainsi que ces dernières années (crise oblige) ont vu éclore des centaines des restaurants à des prix abordables dont l’objectif est de concurrencer le secteur des fastfoods en proposant des produits plus sains et gourmets. Si la plupart de ces endroits proposent une cuisine classique à base de blé, de beurre et de sucre raffiné, certains surfent sur la vague du bio, du sans gluten/lactose et de l’éthique animale. En voici un digne représentant, « Le Bichat« . Un resto tout ce qu’il y a de plus parisien qui affiche fièrement le slogan : « Tout Bio tout maison »

Présentation : Le Bichat, en quelques mots, c’est un « fast food de culture slow food ». En gros, une cantine de quartier à la bonne franquette, ouverte tous les jours qui propose une cuisine simple avec des « aliments de saison issus de l’agriculture biologique ».

vue-sur-le-comptoirUne atmosphère bon enfant…

Le lieu, ancien atelier de couture reconverti en café, est très joliment décoré dans un style industriel revisité, proche de ce qui se fait dans la capitale berlinoise.De larges tables en bois vernis, des chaises hautes, des lustres en papiers japonisants qui pendent…

Le Bichat3A l’étage, une mezzanine atypique surplombe la face droite et tranche avec l’aspect cantine du lieu. Ambiance salon baba cool et bars à chicha : pas de chaises mais des poufs confortables!

mezzanine
A Table !

Finis ta soupe et débarrasse !

Ici le « libre service » est le crédo. Le client commande au comptoir, on l’appelle pour chercher son plat et une fois fini, il est prié de débarrasser son assiette ! Enfin ça c’est inscrit à la craie sur le mur noir mais le midi où j’y étais, je n’ai pas eu à chercher mon plat : une serveuse souriante est venue m’apporter mon assiette. Par contre, une fois le repas fini, j’ai débarrassé mon assiette comme un grand garçon !

comptoir
Le comptoir

Combien ça coûte ?

En ce lieu, peu de complications dans le choix du plat. 3 choix sont possibles : le bol du jour (7 euros sans les suppléments) composé d’une base de riz, de légumes cuits, de salades et de crudités auquel on ajoute selon ses préférences un supplément : porc (2€), poulet (2€), œufs (2€), poisson (2€) ou la version Vegan (1€). la soupe du Jour (3 € « la moyenne », 5€ « la grande »), ou les tapas du jour (3 €). Les desserts comprennent à chaque fois une alternative sans gluten et Vegan  (3 €).

Pour les boissons vous avez le choix entre la citronnade, orangeade (2 €) , jus de fruit (4 €), thés et infusions (3 €). Je ne vous propose pas les bières qui malheureusement sont avec du gluten. Pour ma part, j’ai goûté au « Bol du Jour supplément Végé » à 8 euros, une citronnade gingembre à 2 euros et au gâteau à l’orange sans gluten à 3 euros, ce qui fait un total de 13 euros !

menu-le-bichat
Tout Bio tout Maison

Une cantine 100% Gluten Free ?

Le gluten est peu présent en ce lieu mais le risque de contamination croisée existe. Les sacs de farine sont entreposés au-dessus du comptoir, où se mélangent sauce Tamari, farine de blé, farine de riz…. Pour ce qui est des plats en eux-mêmes, le bol du jour est fabriqué à base de riz. les gâteaux eux sont à base de farine de blé. Mais rassurez-vous il y a toujours un gâteau sans gluten qui change fréquemment. Le jour de ma visite, c’était un gâteau à l’orange (miam).

En résumé, comme d’habitude, méfiance pour les intestins fragiles ! Enfin bon point à noter : chaque client a une vue directe sur cette petite cuisine ouverte, ce qui permet de se rendre compte soi-même des conditions d’hygiène.

C’est bon ?

Comme j’aime pas faire comme tout le monde et que surtout j’avais faim en attendant l’arrivée de mon bol du jour… j’ai commencé à goûter un petit peu le gâteau à l’orange qui me narguait du coin de l’œil. Pour ceux qui disent que ça ne se fait pas de commencer par le dessert, je rappelle qu’on digère mieux les desserts en début qu’à la fin du repas et pis c’est tout ! Cette petite bouchée, s’est transformée progressivement en une moyenne, puis une grande bouchée… jusqu’ à plus rien dans l’assiette. Faut dire, difficile de s’arrêter devant ce gâteau à l’orange qui est un pousse au crime ! Moelleux, délicatement parfumé et sucré comme il faut, une excellente surprise !

gâteau-orange
Le gâteau à l’Orange, une Tuerie !

 Maintenant, passons au « Bol du Jour ».

Sur les conseils du grand monsieur barbu à la caisse (Augustin Legrand, un des fondateurs), j’ai commandé l’assiette Végé à 8 euros qui complétait la base commune déjà riche : carotte, courgettes, choux, aubergine, navet, pomme, radis, betterave, carotte, riz thai semi-complet (wow la liste d’ingrédients est longue) avec des haricots rouges et du basilic !

Le Bol en question m’a séduit par son apparence colorée. Particulièrement appétissant et ça a le mérite de donner envie d’y plonger sa fourchette !

bol-du-jour-vegan
Une magnifique assiette colorée

Après au niveau des papilles, les légumes sont bons et croquant mais ça reste classique et un peu fade au niveau des saveurs. L’assaisonnement cumin, curcuma, basilic aurait mérité d’être un peu plus relevé. Après il faut quand même rappeler que c’est une cantine, pas un restaurant 3 étoiles ! Je ne venais pas pour être bluffé par la cuisine mais pour manger un repas équilibré, sain qui me calerait pour le midi. Pour résumer : c’est bon, classique, efficace, copieux et on en a pour son argent ! Comme boisson, j’ai opté pour une citronnade gingembre. Pas grand-chose à rajouter à part qu’elle n’était pas assez sucrée. Un peu de miel ou sirop d’agave ne lui aurait pas fait de mal.

Si je ne devais retenir qu’une chose de mon repas : ce serait ce délicieux gâteau à l’orange. Le reste m’a semblé manquer de saveur après y avoir gouté… C’est lui le coupable !

Verdict = 7,5/10

En résumé :

Le Bichat remplit parfaitement son rôle de cantine bio et bon marché. Les plats sont généreux et, je l’ai dit, on en a pour son argent. D’ailleurs, mention spéciale pour ce Gâteau à l’Orange qui mérite les applaudissements.

Enfin, dernière info qui réjouira les amateurs, le resto est ouvert tous les jours : 9h/23h !

Le Bichat,11, rue Bichat, 75010 Paris.Tél : 09.54.27.68.97. Métro : République, Goncourt. Horaires : ouvert tous les jours de 9h à 23h, sur place ou à emporter. Contact : lebichat@gmail.com. Plats : Bol du jour: 7 euros. Gâteau sans Gluten : 3 euros

 

 

 

Bulliz : le restaurant vraiment chou… avec options sans gluten !

by

Bulliz-LaChèvre et le chouEnvie irrépressible de manger un sandwich sans gluten, ce midi ? Et pourquoi ne pas opter pour un casse-croûte vraiment chou… j’ai nommé les sandwiches à base de pâte à choux de chez Bulliz ! Ouvert mi-septembre par trois gourmets exigeants : Mathieu Mandard, Fanny Boucher et Lydie Sarramagna, Bulliz s’inscrit dans la lignée des concept-stores mono-produits (comme Yummy & Guiltfree pour les gaufres ou encore Me (mon éclair), dont je vous parlerai bientôt).

Bulliz-ElMouchachouEl Muchachou. (Photo : Bulliz)

Chez Bulliz, la carte est vraiment chou-ette : ici, c’est choux à volonté, salés comme sucrés ! Le concept est bête comme chou, mais il est excellent ! Et figurez-vous que même si le lieu ne s’auto-proclame pas gluten free, les choux salés sont sans gluten : les gougères salées sont en effet concoctées à partir de farine de maïs et de sarrasin.  En sandwich salé (« gougère garnie »), il y a du choix, ils sont tous garnis de produits de qualité et de saison :

  • La chèvre et le chou à 5,90 € (pesto, tomates séchées, fromage de chèvre, caviar de courgettes, salade),
  • Le chou mon fumé à 7,90 € (saumon fumé artisanal de Karl Moose, cream cheese au citron, aneth, poivre noir concassé, concombre, salade),
  • Le sandwich version veggie : le vrai chou tarien à 5,90 € (cream cheese, carotte, chou rouge, céleri-rave cru râpé, raisins secs, pistaches grillées, salade),
  • El muchachou à 7,90 € (jambon de pays d’Eric Ospital, chorizo de chez Montauzer, noisettes torréfiées, cream cheese, coulis de tomate, vinaigrette au miel, chips d’ail et salade).
  • Le chou poulet à 5,90 €, pour lequel j’ai opté (poulet mariné au curry, piquillos, oignons confits, cream cheese tomate, salade).

Comme on peut le voir, ennemi du lactose, passe ton chemin !

Verdict, après la dégustation du « chou poulet » :
Les assaisonnement sont justes, la pâte à chou est à la fois croustillante et moelleuse, la garniture est vraiment goûteuse, les saveurs explosent en bouche : c’est un pur délice.

J’aime beaucoup l’aspect ludique de la carte. Et voici la nouveauté de printemps… Le maki choushi, aux saveurs japonaises. Je n’y ai pas goûté, mais il doit être bon : pamplemousse, saumon bio mariné, coeur de sucrine, coriandre, gingembre, cacahuètes grillées…

Bulliz-Maki-ChouchiLa nouveauté : le Maki choushi !

Les formules :
Grande soupe + gougère nature + boisson à 8,50€
Gougère garnie + petite soupe + dessert + boisson à 9,50€
2 Gougères garnies + boisson à 12,90.

Côté choux sucré, malheureusement, les choux ne sont pas sans gluten (1€, le chou sucré, garni de crème pâtissière aux différents parfums). Ca ne me dérange pas, moi qui suis un bec salé. Si vous avez une petite faim, un sandwich (ou « gougère garnie ») et une boisson seront amplement suffisants. Sinon, commandez une soupe en plus, vous serez bien calés !
Le service : chou, évidemment.
Le décor : lumineux et coloré.
Le plus : on peut acheter des gougères simples, à garnir chez soi selon son envie (très bonne idée pour un pique-nique ou un brunch gluten free) ou pour accompagner une soupe. Le moins : dommage qu’ils n’aient pas poussé l’idée jusqu’au bout et que tous les choux sucrés contiennent du gluten !

La devise du lieu : « Les bons choux sans chichis ». Certes sans chichis, mais aux textures équilibrées et pleins de saveur ! Alors, on ne se prend pas le chou : on y court !
Attention, les choux sucrés étant avec gluten, possibilité de traces, pour les plus sensibles.

Bulliz 14 rue d’Hauteville 75010 Paris. Tél : 01.48.78.31.72. Ouvert du lundi au mardi de 9h à 20h et du mercredi au samedi de 9h à 21h.

 

42 degrés, cuisine crue, créative et sans gluten à deux pas de la Gare de l’Est

by

Le portobello burger : sans gluten, sans lactose, cru et vegan

42 degrés est un des seuls restaurants à Paris à proposer une cuisine 100% crue.
42 degrés est donc un restaurant bio qui propose une cuisine « raw », c’est-à-dire crue et… on prend son souffle… sans gluten, sans oeufs, sans lait et sans viande ! Il reste quoi à se mettre sous la dent ? Plein de choses. Des légumes, sous toutes leurs formes, en potages, salade, cuits, râpés. Des graines germées, goûteuses et excellentes pour la santé. Des oléagineux, déshydratés en pain ou crackers, des fruits : mousses, gâteaux, lassis. Pour les plus sceptiques, il faut tout de même préciser que toutes ces contraintes ont une qualité : ils obligent à être créatif. Et c’est le cas du chef de 42 degrés. Pourquoi 42 degrés ? Parce que c’est la température maximale à laquelle on peut chauffer un aliment si l’on ne veut pas qu’il perde ses vitamines et ses qualités nutritives.
Le cadre est épuré, simple, seule petite fantaisie, un « 42 » végétal orne un des murs blanc du lieu.

42 degrés-AQui saura détecter les fautes d’orthographe de la carte ?

Les formules à midi : 15€ entrée+plat ou plat+dessert. 19€ entrée+plat+dessert. La carte est, elle, bien plus chère. Cela peut s’expliquer par le choix de produits bio et de qualité. Et la cuisine crue demandant de nombreux oléagineux et végétaux frais, elle se fait à base de produits onéreux. Mais sachez que ce n’est pas donné, un des bémols du lieu…
Dans l’assiette, le « Potage d’épinards » est appétissant : vert vif éclatant qui laisse présager de saveurs percutantes. Las… grosse déception. Malgré un quart d’échalote vinaigrée légèrement sucrée, le goût est surtout amer. On oublie !

42Degrés3Viande de noix… Très intéressant !

Le plat de résistance « Viande de noix et goji sauce forestière et sa purée de panais » est lui, plus étonnant. La texture de cette fausse viande est très agréable, elle rappelle de loin celle d’un pâté forestier. C’est… très bon ! Le panais, quant à lui, est des plus classiques. Il accompagne bien cette viande… mais avouons-le, je préfère une purée un peu chaude, surtout quand il ne fait pas très chaud. (Oups… j’ai dit une bêtise, on mange cru, ici, non ?)

42 Degrés 4Du Faux Mage, ça vous dit ? 100% sans lait animal !

En dessert, prenons du « faux mage » ou « frawmage », c’est-à-dire du fromage cru fait avec des oléagineux (amandes, noix de cajou). L’assiette 3 fromages (6€), est assez ascétique puisque servie sans pain. Pour l’accompagner, mieux vaut prendre les crackers (3€). Et là… surprise gustative ! Les 3 fromages sont très bons. L’un d’entre eux ressemble étonnamment à un fromage laitier plutôt fait. Les saveurs sont nuancées, les textures fondantes et se marient parfaitement au croustillant des crackers ! Bravo !
Pour les intolérants au lactose, c’est vraiment le lieu idéal pour venir déguster un plateau de fromages avec crackers (15€). Vivement recommandé !
Dessert goûté ce jour-là : un lassi passion au lait d’amande. Fruité, crémeux. Bon… mais c’est plus une boisson qu’un dessert. Compter 10 € pour un gâteau à la carte.
Conclusion : à 42 degrés, on mange plutôt bien, froid évidemment, et l’on déguste une cuisine inventive. Dernière précision… Certes, on mange froid, chez « 42 degrés »,  mais l’accueil (certains jours) et le cadre gagneraient certainement à être plus chaleureux !

42 degrés. 109 Rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris. Tél. 09 73 65 77 88. Ouvert du lundi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30. Et le dimanche de 12h à 16h.

 

Où trouver le meilleur brownie sans gluten de Paris ?

by

Où manger un bon brownie glutenfree à Paris ?

 

brownie-sans-gluten-french-american-bakery[1]C’est souvent dans les moments où on s’y attend le moins que nous arrivent les meilleures surprises ! La preuve, c’est par un après-midi de rentrée un peu glauque que j’ai découvert (par hasard) le meilleur brownie sans gluten de la capitale

Alors que je revenais de l’une des rares épiceries vendant des produits hongrois, je me suis arrêté l’espace d’un instant devant la devanture du FAB (French American Bakery).

devanture-french-american-bakery[1]Je scrute rapidement la carte riche en pâtisseries sucrées, grasses et pleines de gluten…. Jusqu’à ce que je tombe par hasard sur la mention d’un « brownie sans gluten » !

Intrigué, je rentre donc. La déco est simple, conviviale et volontairement rétro.

cuisine-french-american-bakery

Au comptoir, se trouve un homme avec un panama sur la tête : Vincent, le gérant du lieu. J’en viens rapidement à la raison de ma venue : le brownie sans gluten !

Il me dit dès les premières phrases que chaque pâtisserie est fabriquée sur place. Un bon point : j’adore le fait maison. Mauvais point : le brownie est pour l’instant la seule pâtisserie sans gluten proposée ici et elle est fabriquée à côté des autres. Enfin, habitué à cuisiner dans des lieux glutenisés, ce n’est pas quelques poussières qui me font peur… Mais si vous êtes fragiles des intestins, prenez garde !

Après ces salamalecs je me mets enfin à table et m’attaque à ce brownie !

Aussi bon qu’un vrai brownie ?

Première impression, le brownie ressemble à un brownie classique. Noir, assez moelleux, fondant, il ne demande qu’une chose, à être croqué… Première bouchée et premier constat : le brownie est topissime et n’a pas à rougir de ses grands frères à base de farine de blé. Je pense que la poudre de pistache torréfiée n’y est pas pour rien..

Ma seule critique viendrait de la composition :  le beurre et surtout les œufs, que je déteste (pas autant que les choux de Bruxelles, les lardons et les artichauts mais quand même !)

Enfin en réalité, c’est surtout mes intestins qui ne les aiment plus trop… Et si c’était une  crise de Véganisme aigüe ? C’est vrai ça, depuis peu j’ai des symptômes préoccupants : je commence à manger des légumes crus et à aimer ça…

Glou Glou…

La bouche encore pleine de chocolat, je trempe mes lèvres dans le jus pomme-épinards commandé au comptoir. Et là aussi, je suis agréablement surpris par le bon goût.

jus-pomme-epinard-french-amercian-bakery[1]

C’est probablement un des meilleurs jus que j’ai goûtés jusqu’ici, l’association pomme-jeunes pousses d’épinards que j’ai pourtant plusieurs fois testée avec mon blender ne rend pas du tout pareil avec une centrifugeuse… De là à ce que je craque pour un extracteur de jus, il n’y a qu’un pas (Thierry Casasnovas, si tu me lis, merci de m’en offrir un pour Noël !)

En résumé :

Le FAB n’est clairement pas un salon de thé pour les cœliaques, les hypersensibles au gluten ou amateurs de pâtisseries sans gluten. Un seul gâteau sans gluten dans une carte variée et riche de pâtisseries en tout genre, ça fait un peu léger mais c’est déjà ça !

Et ce n’est pas n’importe lequel, probablement le meilleur brownie sans gluten que j’aie goûté, hormis le mien (je sais, je suis modeste). Et je note l’effort des restaurateurs de proposer davantage de cartes adaptées aux différentes intolérances ou choix éthiques (sans lactose, sans gluten, vegan…)

Donc, si vous avez envie d’un bon brownie, que vous tolérez quelques traces de gluten, que les œufs de poule ne vous font pas peur… alors foncez au FAB pour goûter ce somptueux brownie !

 

ticket-fab

 

PS : Prochaine mission : trouver un cookie sans gluten qui déchire !

1 2