Où trouver le meilleur brownie sans gluten de Paris ?

by

Où manger un bon brownie glutenfree à Paris ?

 

brownie-sans-gluten-french-american-bakery[1]C’est souvent dans les moments où on s’y attend le moins que nous arrivent les meilleures surprises ! La preuve, c’est par un après-midi de rentrée un peu glauque que j’ai découvert (par hasard) le meilleur brownie sans gluten de la capitale

Alors que je revenais de l’une des rares épiceries vendant des produits hongrois, je me suis arrêté l’espace d’un instant devant la devanture du FAB (French American Bakery).

devanture-french-american-bakery[1]Je scrute rapidement la carte riche en pâtisseries sucrées, grasses et pleines de gluten…. Jusqu’à ce que je tombe par hasard sur la mention d’un « brownie sans gluten » !

Intrigué, je rentre donc. La déco est simple, conviviale et volontairement rétro.

cuisine-french-american-bakery

Au comptoir, se trouve un homme avec un panama sur la tête : Vincent, le gérant du lieu. J’en viens rapidement à la raison de ma venue : le brownie sans gluten !

Il me dit dès les premières phrases que chaque pâtisserie est fabriquée sur place. Un bon point : j’adore le fait maison. Mauvais point : le brownie est pour l’instant la seule pâtisserie sans gluten proposée ici et elle est fabriquée à côté des autres. Enfin, habitué à cuisiner dans des lieux glutenisés, ce n’est pas quelques poussières qui me font peur… Mais si vous êtes fragiles des intestins, prenez garde !

Après ces salamalecs je me mets enfin à table et m’attaque à ce brownie !

Aussi bon qu’un vrai brownie ?

Première impression, le brownie ressemble à un brownie classique. Noir, assez moelleux, fondant, il ne demande qu’une chose, à être croqué… Première bouchée et premier constat : le brownie est topissime et n’a pas à rougir de ses grands frères à base de farine de blé. Je pense que la poudre de pistache torréfiée n’y est pas pour rien..

Ma seule critique viendrait de la composition :  le beurre et surtout les œufs, que je déteste (pas autant que les choux de Bruxelles, les lardons et les artichauts mais quand même !)

Enfin en réalité, c’est surtout mes intestins qui ne les aiment plus trop… Et si c’était une  crise de Véganisme aigüe ? C’est vrai ça, depuis peu j’ai des symptômes préoccupants : je commence à manger des légumes crus et à aimer ça…

Glou Glou…

La bouche encore pleine de chocolat, je trempe mes lèvres dans le jus pomme-épinards commandé au comptoir. Et là aussi, je suis agréablement surpris par le bon goût.

jus-pomme-epinard-french-amercian-bakery[1]

C’est probablement un des meilleurs jus que j’ai goûtés jusqu’ici, l’association pomme-jeunes pousses d’épinards que j’ai pourtant plusieurs fois testée avec mon blender ne rend pas du tout pareil avec une centrifugeuse… De là à ce que je craque pour un extracteur de jus, il n’y a qu’un pas (Thierry Casasnovas, si tu me lis, merci de m’en offrir un pour Noël !)

En résumé :

Le FAB n’est clairement pas un salon de thé pour les cœliaques, les hypersensibles au gluten ou amateurs de pâtisseries sans gluten. Un seul gâteau sans gluten dans une carte variée et riche de pâtisseries en tout genre, ça fait un peu léger mais c’est déjà ça !

Et ce n’est pas n’importe lequel, probablement le meilleur brownie sans gluten que j’aie goûté, hormis le mien (je sais, je suis modeste). Et je note l’effort des restaurateurs de proposer davantage de cartes adaptées aux différentes intolérances ou choix éthiques (sans lactose, sans gluten, vegan…)

Donc, si vous avez envie d’un bon brownie, que vous tolérez quelques traces de gluten, que les œufs de poule ne vous font pas peur… alors foncez au FAB pour goûter ce somptueux brownie !

 

ticket-fab

 

PS : Prochaine mission : trouver un cookie sans gluten qui déchire !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *